rasso

Rassemblements, appels, signaux, accueillir Chabbat

Cliquez sur les titres pour ouvrir les pages correspondantes :

Rassemblements scouts, appels et signaux 

Appel scout

Dès les premières années du scoutisme, Baden-Powell créa un appel spécial et secret pour que tous les scouts du monde entier puissent rapidement se reconnaître où qu’ils se trouvent. Cet appel est composé de dix notes.

Do Mi Sol Mi Do Mi Sol Sol Sol Do

Les scouts se servent de ce signe international pour signaler leur position. Cet appel peut être sifflé ou chantéLorsqu’on entend l’appel scout, on y répond en répétant l’appel et en accourant dans la direction dont il provient.

Do Mi Sol Mi Do Mi Sol Sol Sol Do

Sont-ils là les éclaireurs, sont-ils là ?
(réponse) Ils sont là les éclaireurs, ils sont là.

Dans certains camps d’été, l’éclaireur siffle l’appel scout pour signaler qu’il souhaite être accueilli au Kraal (lieu de réunion). Si c’est possible, un animateur siffle à son tour l’appel scout. 

 

Pour accueillir Chabbat

Lekha Dodi est un des hymnes le plus populaires de la liturgie juive, écrit à Safed au 16e siècle par Chlomo Halévi Alkabets. Nombreuses sont les communautés à avoir leur version de ce poème liturgique pour accueillir Chabbat le vendredi soir.

Voici une version courte comprenant trois strophes de Lekha Dodi, une prière d’aujourd’hui à découvrir et partager à Chabbat. Ce chant peut être l’occasion de vous initier au chant choral.

Viens, mon bien-aimé, au-devant de la Fiancée, Lé’ha dodi likrat Kala
Allons accueillir le Chabbat… Péné Chabbat nékabéla
« Observe » et « souviens-toi » : c’est en une seule parole, Chamor vé-za’hor bé-dibour é’had
Que le Dieu Un et Unique nous fit entendre ces deux injonctions (de Chabbat) Hichmianou El haméyou’had
L’Éternel est Un et son Nom est Un, Achem é’had ouchemo é’had
Unique Sa renommée, Sa gloire, Sa louange ! Lé-Chèm oul-tiférèt vé-li-té’hila
Réveille-toi, réveille-toi ! Hitoréri hitoréri
Enfin ta lumière brille ! Monte ma lumière, et illumine ! Ki va orè’h koumi ouri
Éveille, éveille, entonne un chant, Ouri ouri chir dabéri
Car la gloire de l’Éternel par toi se révèle. Kevod Achem alayi’h nigla
Sois la bienvenue, toi, couronne de ton Époux ; Boï vé-chalom atérèt ba’ala
Viens, dans la joie et l’allégresse, Gam bé-sim’ha ou-vé-tzahala
Au milieu des fidèles du peuple élu, Tor émouné am ségoula
Viens, ma Fiancée, viens, ma Fiancée !

Bo-i Kala bo-i Kala

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest